Dec 02

conjoints de fait... (retour à drt familial)


... combien de fois! 

Mais combien de fois aurions-nous pu simplifier le discours...

Comme toutes ces attaches où se bousculent nos rêves,  nos projets,
ou ces souvenirs, qui bien souvent nous arrachent le coeur et l'âme...
Cet ami d'autrefois, ne doit surtout pas être considéré d'emblée, en tant qu'ennemi..!

Cependant lorsque l'afrrontement est inévitable, 
le juriste consciencieux, sait informer son client des risques
et conséquences de cette confrontation qui s'annonce... 

Il se doit quand-même de tenter de négocier pour lui, une entente de circonstance..!


La lutte parfois vaut... 
mais aussi, la lutte se peut veûle...  

Alors, lorsque l'autre partie se rebute au raisonnable...
l'on se prépare... et plutôt trois fois qu'une, 
à cette confrontation...

Cependant, l'entente est souvent latente et flagrante
mais le tout dépend du bon vouloir des gens... 
Encore une fois, l'avocat aide et permet souvent
d'heureux ou satisfaisants dénouments.., 

Sinon, l'avocat mettra tout son talent au service de son client.



Pour plus de détails, voir: 
*Justice Québec:  http://www.justice.gouv.qc.ca/francais/accueil.asp